Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENSEMBLE 05 - Page 6

  • Tous ensemble pour bâtir l'avenir     

     
     

    Travailleurs, salariés, retraités et privés d’emploi, partout dans le monde en ce 1er mai, nous serons mobilisés pour faire entendre nos exigences pour vivre dignement dans la paix et en faveur du progrès social.

    Les mobilisations populaires ces dernières semaines en Algérie, au Soudan ou ailleurs à travers le monde démontrent le rejet par les peuples des régimes totalitaires, despotiques et corrompus et exigent le respect des droits de l’Homme et la mise en place de véritables démocraties.

    En France, cette année, plus que jamais, il y a urgence à nous mobiliser massivement pour porter haut et fort nos revendications.

    Les urgences sont nombreuses : sociale, écologique, fiscale, démocratique et le quotidien des travailleurs qui ne cesse de se dégrader.

    Le 1er mai 2019 sera placé sous le signe de la reconquête de nos acquis sociaux - déjà largement rognés et pourtant toujours dans le viseur du président de la République et du gouvernement - et de la conquête de nouveaux droits pour les travailleurs, car ce sont eux qui créent de la valeur.

    Ensemble, mobilisons-nous pour obtenir des avancées et faire cesser les régressions sociales et environnementales, lutter contre la montée de l’extrême droite.

    La CGT, FO, FSU et Solidaires 05 appellent à une forte mobilisation ce 1er mai pour l’amélioration des droits des travailleurs-se-s, pour le progrès social, la paix et la solidarité internationale.

    Ce 1er mai, nous serons tous ensemble pour bâtir l'avenir.

    Manifestation à Gap :

    10h30 de la Place de la République jusqu'au kiosque de la Pépinière

    Apéro et pique-nique :

    12h00 Apéro offert, braises fournies chacun amène ses grillades.

     Animation musicale par le groupe "La femelle du chacal".

    Christian Schuller

  • Communiqué de presse: 8 mai 2019: Privatisation des barrages: Résistance !

     
    57118202_3049541751726212_8279700879347548160_n.jpgLe 8 mai est la célébration de l'armistice et de la résistance. Le programme du Conseil National de la Résistance prévoyait la nationalisation des barrages hydrauliques. Le désir à l'époque était dans finir avec les monopoles privés, la cacophonie, le manque d’investissements et de vision à long terme du privé. Aujourd'hui le gouvernement veut vendre à Total, Engie ou d'autres multinationales privés étrangères les barrages français, les lignes à haute-tension et ENEDIS (la distribution, les compteurs).
    La privatisation du gaz a augmenté de 60 % le prix du gaz, celle des autoroutes de 50 %, pour l’électricité il sera de même !
    Le changement climatique va rendre l'eau des barrages vitale. 80 % de l'Eau De France en réserve est dans ces barrages. Le privé vendra l'eau et fera payer à la collectivité le remplissage estivale du lac de Serre-Ponçon ! L'eau des barrages venant de la pluie, ils auront ainsi privatisé même la pluie !
    La concession EDF de Serre-Ponçon courre jusqu'en 2045  mais il est envisagé de privatiser l'entité barrage au sein EDF. EDF va être scindée en multiples morceaux, les beaux allant au privés, les mauvais au public. 150 barrages seront déjà vendus aux multinationales comme TOTAL qui souhaite s'accaparer cette électricité la moins chère et l'Eau De France. Nous appelons la population a résistez ! Quand tous sera privés , nous serons privés de tout !
    Nous vous invitons à nous rejoindre ce 8 mai 2019 pour acter la résistance à la vente des barrages aux privés ! Le rendez-vous est fixé à 11 h à Savines devant la statut électrique pour déposer une action symbolique.
    Puis nous convergerons au barrage avec pour rdv à 13 h nous irons pique niquer au barrage au muséoscope, belvédère du barrage….
    Nous sommes un collectif "Ne nous laissons pas tondre" initié par les Gilets Jaunes du 05, ouverts à toutes organisations, habitants voulant garder des biens communs....
    Dans cette folie d’accaparement, il s’arrêteront là ou NOUS les arrêterons ! Venons nombreus(es)  contre la privations de tous les barrages !
    Tous les renseignements, Nos propositions sur www.privatisation-barrages.fr
    Contact:
    info@privatisation-barrages.fr
    06 16 27 87 52

  • Le grand appel d'AIR

    22 juin-2.jpg

  • Hydroélectricité: une centaine de députés contre l'ouverture à la concurrence des barrages

     

     20160824_200519.JPG

    Paris, 5 avr 2019 (AFP) - 15h24 heure de Paris

    Plus d'une centaine de députés d'opposition demandent au gouvernement de s'opposer à l'ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques voulue par Bruxelles, dans une proposition de résolution transmise vendredi à l'AFP.

    La Commission européenne a adressé fin novembre une nouvelle mise en demeure à la France, lui demandant "un calendrier précis" de mise en concurrence d'un "nombre significatif" de concessions hydroélectriques actuellement exploitées par EDF.

    Les parlementaires souhaitent que l'exécutif se rapproche des sept autres pays de l'UE ayant également reçu des mises en demeure, parmi lesquels l'Allemagne, l'Italie, la Pologne, le Portugal et la Suède, pour obtenir l'exclusion du secteur hydroélectrique du champ des directives de 2006 et 2014 imposant la mise en concurrence dans les services et les contrats de concession.

    Parmi les signataires de la proposition de résolution qui va être déposée lundi, figurent des élus de gauche et de droite, dont Hubert Wulfranc (PCF), à l'initiative de la démarche, Julien Aubert (LR), Jeanine Dubié (Libertés et territoires), Marie-Noëlle Battistel (PS), Loïc Prud'homme (LFI) ou encore, l'ex-ministre de l'Ecologie Delphine Batho (non-inscrite).

    Cette initiative intervient en plein débat sur les privatisations des Aéroports de Paris et de la Française des jeux et du désengagement de l'État du groupe Engie, acteur industriel majeur de l'énergie en France, qui oppose majorité et opposition sur le rôle de l'État.

    "Un large consensus se dessine (...) dans la population comme chez les élus locaux et nationaux, pour rejeter comme dangereuse et irrationnelle l'ouverture d'un secteur stratégique au plan économique, social, environnemental, qui s'adosse à un patrimoine financé de longue date par les Français et conservé en excellent état", écrivent les députés dans la présentation de leur résolution.

    Pour les signataires, l'hydroélectricité représente "un secteur stratégique" pour la France, "tant pour la production d'électricité renouvelable que pour la gestion de la ressource de l'eau".

    "Les barrages sont encore la première source d'électricité renouvelable, produisent 12% de notre mix électrique et sont le seul outil de stockage de l'électricité", écrivent les députés, qui pointent également "l'enjeu industriel" d'un secteur qui "emploie 25.000 personnes et génère 1,5 milliard de recettes publiques".

    Soulignant également le rôle environnemental des barrages "en matière d'irrigation agricole, de fourniture d'eau potable, de soutien d'étiage ou de tourisme", ils pointent enfin l'aspect sécuritaire d'un secteur concernant "la gestion des crues ou la fourniture d'eau froide pour les installations nucléaires".

    pr/reb/eb

    EDF - ELECTRICITE DE FRANCE

  • BON ANNIVERSAIRE A LA LOI DE NATIONALISATION D'EDF-GDF !

    Chers (es) collègues des Industries Electriques et Gazières

    Chers (es) usagers de l'électricité et du gaz

      

    Aujourd'hui c'est l'anniversaire d'une dame de 73 ans.

    En effet, elle est née au sortir d'une longue et destructrice guerre qui a mis la France à genoux.

    Le 8 avril 1946, le bébé est arrivé, l'accouchement ne s'est pas fait sans douleurs. Les géniteurs souhaitaient avoir un magnifique enfant et ce fut le cas.

    L'équipe de gynécologues a mis toutes ses compétences, son professionnalisme et même son amour pour que ce nouveau né soit parfait et puisse vivre de longues années au service de la nation. Cela a été le cas pendant près d'un demi-siècle.

    La petite a grandie, accompagnée au début par son parrain Marcel. Elle a joué un grand rôle dans le redressement de la France et elle était connue et admirée dans le monde entier.

    A l'aube des années 2000, la belle était toujours aussi désirable, mais malheureusement plus intouchable car certains malfaisants ont réussi à ouvrir la porte aux prédateurs.

    Depuis, la dame s'essouffle, boitille et se courbe. Et ce sont tous les usagers qui éternuent !

    Aujourd'hui, pour son anniversaire, on peut se rendre à son chevet et attendre qu'elle s'éteigne.

    Mais on peut aussi et surtout se révolter devant cet homicide et se porter en rempart contre les pillards qui l'agressent !

    Alors, chers (es) collègues des IEG et chers usagers, ayons une pensée pour ce qu'a représenté cette grande dame, et mobilisons nous pour exiger qu'on lui refasse une santé afin qu'elle puisse encore vivre des décennies.

    Luttons pour conserver ce magnifique Service Public de l'Electricité et du Gaz !