Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENSEMBLE 05 - Page 3

  • Propos sur un arrêté anti mendicité.

    logo.png
    Qui se souvient de l’époque où un miséreux nommé Diogène pouvait dire à Alexandre le Grand, planté devant son tonneau et lui faisant de l’ombre : « ôte-toi de mon soleil ». Aujourd’hui, le Maire, M. Didier dit aux marginaux et aux pauvres « ôtez-vous de mon soleil » ! La privatisation de l’espace public, impensable en Grèce antique même par un conquérant, est la chose la mieux partagée par nos Édiles, et pas seulement à Gap ! Pourtant, le juste partage de l’espace public est un acquis des révolutions modernes. Mais nous sommes dans une période de régression politique, on agresse les syndicalistes le 1er mai, on n’applique pas les accords internationaux sur l’accueil des exilés, on chasse les pauvres et les marginaux de l’espace public, on leur dénie le droit de vivre puisqu’on leur interdit de recourir à l’aumône, dite justement, publique. Cachez ces pauvres que je ne saurais voir ! Quelle est belle la Fraternité entre citoyens, l’égalité entre humains, la liberté d’exister ! M. Didier croit « qu’il n’y a vraiment rien de nouveau ». Il se trompe : qu’il interroge Alexandre le Grand ! Il apprendra que cet arrêté est un attentat contre la liberté publique, contre le simple fait d’exister.


    Ensemble 05! PACG

  • Communiqué d’Ensemble 05 Sur un acharnement judiciaire

    Le procureur de Gap désire un procès des 3 de Briançon, avec quatre nouveaux inculpés, un procès à grand spectacle pour désormais les 7 de Briançon. Il ne lui a pas suffi de se voir désavouer lors du procès précédent. Il croit tenir sa revanche. Il ne veut pas croire qu’il va y avoir une mobilisation de plus grande ampleur que le 31 mai. Il préfère ne pas savoir que la question des frontières va être soulevée, que va être dénoncé le non respect de l’espace Schengen. Nous allons pouvoir réaffirmer que nous vivons en Europe, que les frontières de « guerre » des États-Nations sont obsolètes. Nous allons pouvoir dire que la politique de Collomb et de Macron est d’une hypocrisie totale, seule l’ouverture des frontières est le commencement d’un traitement humain de la question des réfugié.e.s.

    Nous dénonçons l’acharnement du procureur de Gap envers les personnes qui pratiquent la solidarité et la fraternité. Nous affirmons notre soutient aux quatre inculpés, Benoît, Juan, Lisa, Mathieu qui rejoignent Eleonara, Bastien, Théo. Notre soutien est total aux désormais les 7 de Briançon.

    Ensemble 05

    Lire la suite

  • L’Europe et les élections de 2019

    logo.png

    Texte adopté par le Conseil National d’Ensemble ! le 1 juillet 2018
    Ensemble !, l’Europe et les élections de 2019

  • Le migrant, l’évêque et l’ex Front national

    Un migrant passe la frontière. Ses raisons d’errance, au risque de la mort, lui appartiennent. Pour l’ex FN, nommé par erreur « rassemblement » national, il ne devrait pas être là, il ne devrait pas être accueilli. Il ne devrait même pas exister ! Même mort ! Ce parti proteste lorsque des rassemblements de citoyens rendent hommage à Blessing Matthew, morte en passant la frontière et à Mamadou, mort aussi en passant la frontière, en déposant des gerbes dans la Clarée ou au monument aux morts.

    Un évêque, celui de Gap, demande aux chrétiens d’accueillir des migrants, que n’avait-il pas dit ? Aussitôt, un coup de sang raciste du secrétaire de cette officine fait de l’évêque « un complice objectif des passeurs ». Mais ce faisant, en voulant rabaisser l’évêque au rang ignoble de passeur, il ne voit pas qu’il « rehausse » les passeurs au rang de l’évêque ! Ah, penser des deux côtés à la fois, voilà ce qui est impossible à certain esprit monomaniaque. Il faudrait en rire, mais ces propos sont trop abjects pour se le permettre.

    Ensemble ! 05 apporte son soutien à toutes les familles accueillantes, à tous les bénévoles, athées, laïcs chrétiens, musulmans, etc.. qui œuvrent à suppléer aux graves manquements de l’État de droit et dénonce les propos diviseurs et inhumains.

     

    Ensemble 05 ! Pour Une Alternative Citoyenne à Gauche.