Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENSEMBLE 05

  • LE 19 JUIN, FAIRE GAGNER LA GAUCHE ET L'ECOLOGIE

    Ce premier tour des élections législatives confirme un paysage politique divisé en trois blocs. Les résultats d’hier soir sont un succès pour la NUPES, qui arrive en tête (ce que tente de masquer la présentation des résultats par Darmanin) sur la base d’un programme en rupture avec le néo-libéralisme, clairement à gauche et écologiste. Elle sera présente au deuxième tour dans 386 circonscriptions. Cette élection est un désaveu de la politique macroniste, comme en témoigne l’élimination de Blanquer.

    Le rassemblement des gauches et des écologistes, impulsé par le très bon score de Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles, a permis cette réussite. Il a aussi permis que la campagne soit centrée sur la question sociale et non sur les thèmes racistes de l’extrême droite ; celle-ci demeure pourtant à un niveau élevé. Par ailleurs, les candidat.es présenté.es par ENSEMBLE ! sont tous/tes au second tour, avec de bonnes chances de succès.

    Reste que plus de la moitié des électeurs/trices se sont abstenu.es. Il convient donc de les mobiliser pour la retraite à 60 ans, la rénovation thermique des logements, le SMIC à 1500 euros, l’allocation autonomie jeunesse, le blocage des prix… La remobilisation des jeunes, des Quartiers Populaires est la clef pour transformer l’essai de ce 1er tour. C'est ce que porte le programme de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale et ses 650 mesures.

    Le 19 juin, il est possible de battre Macron et de donner la victoire aux candidat.es de la NUPES afin de mettre en place une majorité de gauche et écologiste qui gouverne en lien avec les aspirations populaires montrant ainsi qu'un autre monde est possible !

    ENSEMBLE !, Mouvement pour une Alternative de Gauche Ecologiste et Solidaire, appelle à la mobilisation pour gagner en votant massivement pour les candidat.es de la NUPES.

     

  • CERISES la coopérative dernière livraison

    À l'avant-scène ces derniers temps, Covid et Ukraine. Comment ne voir que le visible? Comment peser sur la marche du monde qui peut, de nouveau, connaître la guerre? Comment ne pas être que spectateur alors qu'on le sait bien : l'opinion publique ça compte ("People lives matter"). C'est l'objet de l'édito de Pierre Zarka. En Ukraine, par exemple, qui décide de l'issue de la guerre? La Russie? L'Ukraine?... Les États-Unis? Patrick Le Tréhondat pose la question. Au Chili, alors qu'un nouvel espoir naissait après l'élection de Gabriel Boric qui disait : "Nous ne pouvons pas nous attendre à des résultats différents en faisant toujours la même chose"... pourquoi voit-on de nouveau la répression s'abattre sur les Mapuches?

    Depuis quelques temps, des mots que l'on maniait avec précaution, auxquels on n'osait pas toucher (en tous cas, dans les médias) ont pris ou repris leur place sur scène, sur le pavé, dans les débats : "anti-capitalisme", "communisme". Et ces mots-là sortent de la bouche de la jeunesse. Que ce soit pour la défense du climat, des droits de l'homme, pour la prise en main de la société. Alors "Place aux jeunes!", écrit Cerises en y consacrant son dossier de cette fin de printemps.

    Un signe : à Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, des lycéens prennent d'assaut les grilles et le bâtiment des Archives nationales, lieu de mémoire inspirante pour une maîtrise partagée des affaires du monde. Camille Taillefer nous relate cette expérience.

    Le forum ouvert sur le site de Cerises la coopérative (sous une forme provisoire) se nourrit des réflexions autour des prochaines législatives. Catherine Destom-Bottin en donne une lecture abrégée : "NUPES, espoir, portée, limites"

    Du côté des délicieux, Josiane Zarka a lu pour nous un polar dans lequel Macron aurait décidé de ne pas se représenter en 2022. Christian Mahieux, lui, nous rapelle que c'est une femme, Flora Tristan qui, avant tout le monde, a écrit : "L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes".

    Bonne lecture du PDF. Bonne lecture du site.

    L'équipe de rédaction de Cerises la coopérative

     

  • NON au tripatouillages et au plagiat

    Communiqué EAN ENSEMBLE! 18-05-2022 NOM ENSEMBLE & SIGLE NUPES.jpg

  • Législatives dans les Hautes-Alpes: communiqué

    logo.png

    Réuni-e-s le 9 mai 2022 à GAP en Assemblée Générale les militant-e-s du mouvement Ensemble! 05 - PACG à partir du communiqué national souhaitent relayer leur positionnement concernant l'Union des forces de gauches pour les élections législatives et préciser les contours et leur implication locale dans la campagne qui s'annonce.

     

    Après des années de division et de défaites, l’accord conclu entre les diverses forces de gauche et écologistes représente un espoir pour celles et ceux qui ne veulent pas d’un second quinquennat entièrement macroniste et qui rejettent absolument les propositions de l’extrême droite.

    Espoir parce que cette unité enfin réalisée peut permettre d’enrayer la spirale des défaites. Le système électoral et l’affaiblissement de la gauche exigent une unité de candidature par circonscription. Elle est réalisée.

    Espoir aussi parce que, sur la lancée du score réalisé à la Présidentielle par Jean-Luc Mélenchon, c’est sur des bases radicales que s’est concrétisé cet accord défendant notamment la retraite à 60 ans, qui sera un combat essentiel contre les projets macronistes. Un accord qui pose aussi la question de la planification écologique et qui prône la VIème République. C’est-à-dire que les revendications sociales, écologiques et démocratiques sont mises en avant et peuvent mobiliser celles et ceux qui veulent un autre monde.

    C’est pourquoi, dans les Hautes-Alpes, nous apportons notre soutien aux candidats de la Nouvelle Union Populaire écologique et sociale sur la première et deuxième circonscription.

    Depuis près de 20 ans, les militant-e-s de gauche de notre département ont bâti un rapport à la politique atypique et novateur en maillant les luttes de terrain (No THT, hospitalité avec les migrant.es, écologie, services publics, santé…) et la construction d’une alternative politique issue des territoires (candidatures unitaires et citoyennes aux législatives de 2007 et 2012, et lors de différents scrutins locaux...). Nous regrettons que la dynamique unitaire nationale n'ait pas pu se construire en amont et n’ait pu s’appuyer sur une concertation citoyenne locale et que ce soit dans l'urgence qu'elle émerge.

    Nous espérons que cette courte campagne sera l’occasion de multiplier les échanges à partir de nos bassins de vie car la transformation de notre société doit être l'œuvre patiente des premier-e-s concerné-e-s. En effet nous souhaitons que toutes celles et tous ceux qui, sans être membre d’aucune organisation, s’impliquent au quotidien pour bâtir une société plus humaine, discuteront avec l’ensemble des partenaires pour créer un cadre pérenne pour cette nouvelle union à l’échelle de nos territoires. Si des députés NUPES sont élu-e-s dans les Hautes-Alpes, il faudra réfléchir, avec elles et eux, à la mise en place de “comités de circonscription" qui articulent travail parlementaire et démocratie locale.

     

    Porteur d’une orientation particulière, le mouvement Ensemble! 05 - PACG prendra sa place dans cette campagne législative qui ouvre la porte à l’unité d’action.