Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENSEMBLE 05

  • Les 14 actions prioritaires du Comité interministériel du handicap (CIH)

    Lors du Comité interministériel du handicap (CIH) du 2 décembre 2016, le Gouvernement annonce 90 mesures à destination des personnes handicapées, dans 14 grands domaines.

    Rendre le système éducatif et l’enseignement supérieur plus inclusifs
    Favoriser l’accès et le maintien dans l’emploi
    Soutenir la citoyenneté par une meilleure inclusion sociale
    Développer des solutions innovantes grâce au numérique
    Développer l’habitat inclusif
    Améliorer la compensation du handicap
    Soutenir les familles et les proches aidants
    Renforcer et rendre plus inclusive l’offre médico-sociale
    Renforcer l’accès à la prévention et aux soins
    Préparation du 4e plan Autisme
    Mieux prendre en compte le handicap psychique
    Mieux prendre en compte le polyhandicap
    Faciliter l’accès aux droits
    Renforcer le pilotage interministériel par le SG-CIH

    Ce comité interministériel fait suite au CIH du 25 septembre 2013 et aux deux Conférences nationales du handicap du 11 décembre 2014, puis du 19 mai 2016.

    - Le dossier de presse

    - Relevé de décisions du CIH du 2 décembre 2016

    - Infographie du CIH du 2 décembre 2016

  • La Poste : Appel à la mobilisation nationale du 5 au 11 décembre

    Contre la politique de fermeture des bureaux de poste dans les villes et à la campagne , de réduction des emplois et de pression accrue sur les salariés, pour réintroduire les services publics dans les territoires, maintenir, développer et moderniser les bureaux de poste, défendre la démocratie locale, le pouvoir de décision des élus, syndicalistes et usagers, le collectif poste-convergence des services publics appelle à une mobilisation nationale du 5 au 11 décembre, avec des temps forts les 5 et 8 décembre.

    Il s’agit de multiplier les initiatives au plus près des mobilisations déjà existantes et d’en susciter des nouvelles, de faire signer massivement la pétition « la Poste service public pour toutes et tous partout » , de s’adresser à la poste et aux pouvoirs publics.

    Dans cet esprit, le Collectif poste-Convergence des services publics va à nouveau interpeller l’AMF pour que le contrat de présence postale inclut une modification de l’objectif du fonds de péréquation qui doit servir à maintenir, développer , moderniser les bureaux de poste et non pas à les fermer au profit d’agences communales ou de relais commerçants, ne pas toucher à l’accord préalable des maires et des conseils municipaux pour toute transformation , modifier la composition des commissions de présence postale territoriale en y associant les représentants des personnels et des collectifs d’usagers, réinstaller, avec la poste, les services publics de santé, sociaux, emplois, culturels dans des formes à débattre avec toutes les parties concernées.

    Le gouvernement doit participer au financement de cette politique de progrès au lieu d’accorder 300 millions par an à la Poste qui pourtant supprime des emplois.
    Le collectif va à nouveau s’adresser aux maires de France dont plusieurs ont déjà fait voter des délibérations reprenant l’appel national .

    Il va demander des auditions auprès des groupes politiques du Sénat qui doit débattre de l’avenir de la Poste le 8 décembre, à l’initiative du groupe CRC.

    Il appelle à participer au rassemblement intersyndical prévu le 8 décembre devant le sénat à 13h30.

  • Conseil municipal de Gap: question orale séance du 2 décembre 2016

    gapHalte à la désertification ferroviaire dans les Alpes du Sud et le Dauphiné!

     

    Le samedi 10 décembre aura lieu un rassemblement dans toutes les gares reliées à l'étoile de Veynes.

    Notre délégation soutien cette action.

    Grâce aux mobilisations de février dernier le train de nuit a été sauvé et des fonds pour l’entretien des voies ont été débloqués.

    Aujourd'hui, nous sommes inquiets face aux menaces de fermeture à venir de guichets en gare de Laragne, Serres, Aspres sur Buëch, Die, Crest..., de réduction de leurs horaires d'ouverture, de suppression des trains supplémentaires en période touristique et de possibles fermetures de lignes ferroviaires (notamment Gap-Grenoble)...

    Nous voulons que cette politique d'abandon, accélérée ces dernières années, cesse et que nos besoins, citadins ou ruraux, soient pris en compte au nom de l’égalité des territoires et de l’égalité de tous face au service public.

    Parce que nous sommes convaincus que le train est un moyen de transport d'avenir, plus écologique, plus sûr, souvent plus rapide, indispensable au désenclavement et au développement de nos régions de montagne. 

    Il est indispensable que la population et tous les élus se mobilisent le 10 décembre prochain pour mettre un terme à cette politique d’abandon.

    Gap le 2 décembre 2016