Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENSEMBLE 05

  • Présidentielle-législatives 2017 : Faire gagner une alternative citoyenne !

    Communiqué Ensemble-PACG 05




    Alors que les crises économiques, sociales, écologiques bouleversent notre quotidien, il est indispensable de transformer fondamentalement l’exercice du pouvoir. Une véritable démocratie ne doit pas se limiter à désigner ceux qui nous représentent mais doit permettre de choisir collectivement les priorités pour tous.

    Les mobilisations contre la loi El Khomri, les luttes pour défendre l’environnement, ou les actions en solidarité avec les migrants montrent que les énergies existent pour inventer un autre modèle de société. Ce sont ces enjeux essentiels qu’il faut imposer dans le débat public. Ensemble! soutient la candidature de Jean Luc Mélenchon à la présidentielle, qui porte ces exigences. Elle exprime la volonté cohérente de sortir de la 5ème république, de changer la donne en Europe, de mettre en oeuvre la planification écologique, et de partager les richesses.

    Du résultat de Jean-Luc Mélenchon dépendra la possibilité de tenter de sortir pacifiquement et par le haut d’une situation lourde de danger. Nous appelons les électeurs à utiliser ce bulletin de vote pour transformer leur colère en issue citoyenne et positive.


    Ensemble-PACG défend depuis des années l’émergence d’un espace commun de tous les citoyens qui souhaitent transformer le réel et faire vivre des valeurs communes. Nous pensons qu’il faut sortir des cartels d’organisations qui bien souvent éloignent les bonnes volontés. Nous défendons l’idée qu’une victoire électorale ne peut suffire si les citoyens ne sont pas en mouvements là où ils habitent, là où ils travaillent. Pour toutes ces raisons, nous avons fait le choix de soutenir la démarche de la Convergence Citoyenne 05. Elle marque une innovation forte dans le champ politique : les citoyens, membre d’une organisation ou pas, peuvent porter une démarche politique qu’ils maîtrisent de A à Z. Ce rassemblement est également un vecteur unitaire pour éviter l’émiettement de candidatures qui porteraient les mêmes valeurs sous des bannières différentes.


    Voilà pourquoi, pour les élection législatives des 11 et 18 juin dans les Hautes-Alpes, nous soutenons avec force les candidatures de Pierre Villard et Karine Briançon sur la 1ère circonscription et d’Agnès Antoine et Bernard Leterrier sur la 2ème circonscription. Leurs campagnes, qui mêlent invention citoyenne et ancrage politique fort, donneront une issue politique à tous ceux qui souhaitent envoyer des députés de gauche au parlement sans retomber dans les travers socio-libéraux du quinquennat Hollande.


    Nous pensons que la Convergence Citoyenne, qui a fait le choix de ne pas s’investir, en tant que telle, dans la cadre de l’élection présidentielle, ne mène pas une campagne simplement locale. Elle est une sorte de préfiguration de la vie politique sous la 6ème république : où le citoyen est au centre, où chacun a sa place.


    Pour toutes ces raisons, Ensemble-PACG invite tous les citoyens épris d’alternative politique, écologistes, insoumis, militants associatifs, socialistes de gauche, syndicalistes, communistes à investir cette convergence, à amplifier cette démarche inédite de rassemblement pour prouver qu’une autre gauche peut être majoritaire quand elle décide de mettre ses valeurs et la place des citoyens au coeur de sa démarche.


    www.ensemble05.org /// www.alpternatives.org




    Contact presse : Laurent Eyraud-Chaume, porte-parole Ensemble/PACG, l.eyraud@wanadoo.fr, 0785577369.

     

     

  • Conférence Débat ce samedi 18 mars à 14h à Gap centre social de Fontreyne.

     

    Bonjour,

    Le moment est historique ! D'ici quelques jours à l'ONU, les États vont commencer les discussions d'un Traité d'interdiction des armes atomiques.
    72 ans après Hiroshima, l'action des pacifistes est sur le point d'aboutir.
    Malheureusement, à l'heure où nous écrivons ces lignes, la France continue de refuser de participer à ces discussions qui vont concerner au moins 123 états.
    Comment cela est-il possible ? Comment peser pour que notre pays s'inscrive dans le processus indispensable à la transition pacifique ? Comment aboutir ?
    Ces questions seront au cœur de la Conférence Débat organisée ce samedi 18 mars à 14h à Gap avec la participation exceptionnelle de Paul Quilès, ancien ministre de la Défense, opposé à la bombe atomique. Paul Quilès interpellera les candidats à l'élection présidentielle, dont l'élu(e) disposera de la capacité de destruction atomique.
    Nous vous invitons à communiquer largement ce rendez-vous.
    Très cordialement,

    Nicole Castellas

    NB : cette conférence est organisée par le Mouvement de la Paix,
    en partenariat avec le CCFD-Terre Solidaire, ATTAC, Solidarité Maroc 05, le Secours populaire français, la FSU, Ensemble-PACG 05 ! et le PCF

     

  • Conseil municipal de Gap du 10 mars - intervention de Joël Reynier

    Conseil municipal de Gap séance du 10 mars 2017-Budget prévisionnel 2017

    Comme toutes les année, les documents que vous nous présentez sont peu lisibles pour des conseillers municipaux qui n’ont pas à leur disposition les techniciens de la ville. Comme toutes les années les tableaux que vous nous avez remis mentionnent le BP voté en 2016 et le projet de BP 2017 sans avoir le réalisé 2016 même provisoire. Nous pourrions ainsi comparer la gestion 2016 avec le projet 2017. Vous en conviendrez une telle présentation n’est pas de nature à faciliter notre travail de conseiller municipal. Section fonctionnement : Les années se suivent et se ressemblent, vous continuer de demander au personnel de « faire plus avec moins ». C’est ainsi que les Charges de personnel baissent d’environ 2% alors que le ratio dépenses de personnel/dépenses réelle de fonctionnement est 51,97 % pour Gap est de 57,70 pour les villes de la même strate. Cette politique d’austérité dure depuis plusieurs années alors que la population et les besoins de services publics ne cessent d’augmenter. Il ne faut pas s’étonner de voir de plus en plus d’agents de toutes catégories en grande souffrance. Les charges à caractère général baissent de plus de 11%, pourquoi ? Il est également à noter une baisse significative des autres charges de gestion courante, des charges financières et des charges exceptionnelles, pourquoi ? Les dotations et participations sont en chute libre d’environ 10%, je pense qu’il s’agit du désengagement de l’état (qui par ailleurs n'est pas aussi important que vous nous l'aviez annoncé). Les produits financiers augmentent de 183 %, s’agit-il des placements que vous avez réalisés ? Section investissement : Les dépenses d’équipement augmentent de 36%. Vous nous avez remis l’état des principaux investissements prévus en 2017. L’augmentation des dépenses s’explique par des travaux importants comme le Bd Charles De Gaulle, la Placette, la cuisine centrale ou le campus des 3 fontaines. Toutefois nous déplorons que l’enveloppe consacrée à la réfection trottoirs et voirie soit toujours autour de 450 000 € alors que les besoins ne cessent d’augmenter et que la voirie et les trottoirs se dégradent. Quand à l’étude pour le plan d’eau nous avons vraiment du mal à comprendre votre entêtement à vouloir réaliser un plan d’eau qui va fonctionner 2 mois dans l’année avec des charges de fonctionnement qui seront très importantes et des problème d’alimentation d’eau qui ne sont toujours pas résolus à ma connaissance Vous avez prévu 1 032 211€ d’acquisition foncière, de quoi s’agit-il ? Notre participation aux travaux de la première tranche de la rocade n’est pas mentionnée ainsi que l’achat des caméras de surveillance. Enfin les travaux d’accessibilité voirie et bâtiments que vous avez prévu vous permettront-ils de respecter l’agendas programmé d’accessibilité qui avait été voté par notre assemblée ? Pour ce qui est du détail des dépenses de la section de fonctionnement, nous avons noté que le versement aux organismes de formation baisse de 12 000 €, les frais de nettoyage baissent de 55 000€, l’enveloppe prévue pour la formation des élus passent 2500 à 2000 €,il faut que les élus ne se forment pas...... Pouvons nous avoir des explications pour ces chapitres ?

    Gap le 10 mars 2017