Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gap

  • Monsieur Didier refait l'histoire lors de l'inauguration du terrain Galeron !

    La première délibération sur le terrain Galeron remonte au 24 juin 2011 (p47 du compte rendu de la séance). A cette époque le terrain est estimé par les domaines à 300 000€. Une entente sur un prix de 348 293€ est acceptée par la famille Galeron.

    Rappelons qu'il s'agit d'un terrain inondable et non constructible. Suite à une intervention de M. Aurouze qui estime que la famille Galeron est lésée, la famille va dénoncer l'accord. Nous avions soutenu M. Didier lors de cette délibération et voté pour !

    Le 29 mars 2012 : nouvelle délibération qui propose d'acheter le terrain à 500 000€. Notre groupe vote contre et demande de soumettre cette délibération au contrôle de légalité. Suite à notre action le préfet demande au maire de retirer la délibération (Ce qui est fait le 9 novembre 2012).

    Une enquête publique relative à la déclaration d’utilité publique a été prescrite par les services préfectoraux.

    Suite aux conclusions favorables du commissaire enquêteur « l’aménagement d’un parc naturel urbain sur les rives de la Luye » a été déclaré d’utilité publique par arrêté préfectoral en date du 4 mars 2014. La famille Galeron va donc être expropriée.

    La transaction doit se faire sur la base de l’estimation des domaines soit 333 184 € auquel il convient de rajouter 34 318 € d’indemnités de remploi (droits d’enregistrement, frais d’actes notariés, frais de mutation que devrait payer l’exproprié pour l’acquisition d’un bien immobilier équivalent).

    Notre groupe a voté pour cette dernière délibération et nous nous félicitons d’avoir contribué par notre action à faire économiser à la collectivité 133 000 €.

    Cette économie financière a permis de financer en grande partie les aménagements de ces parcelles...."un des poumons Vert" de notre de ville de Gap.....

     

    Joël Reynier (Tous Capables Gauche)

     

  • JOURNÉE UNITAIRE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATIONS

     

    LE 10 OCTOBRE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

     Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s’accumulent pour les agent.e.s de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d’emplois sur les 3 versants de la Fonction publique...

    Ainsi, toutes ces mesures vont impacter fortement et négativement le pouvoir d’achat de plus de 5,4 millions d’agent.e.s public.que.s et fragilisent les services publics rendus aux usagers. C’est inacceptable.


    C’est pour faire entendre ces profonds désaccords que toutes les organisations syndicales de la Fonction publique appellent toutes et tous les agent.e.s à la grève, aux manifestations ou rassemblements (selon des modalités définies par les différents secteurs) pour se mobiliser le mardi 10 octobre prochain, date choisie par le ministre pour la tenue d’un rendez-vous salarial.

     Cette mobilisation s'inscrit dans la continuité de la lutte engagée contre les ordonnances visant à démanteler le Code du travail et à restreindre encore d'avantage les droits déjà bien limités des salariés.

    Ce mouvement qui concerne tout le monde, secteur privé comme secteur public, est loin, très loin d'être terminé : il s'inscrit résolument dans la durée et va encore monter en puissance.

    A GAP :

    RASSEMBLEMENT PUIS MANIFESTATION

    A 10H00 ESPLANADE LYCEE DE VERDUN

    CONFERENCE-DEBAT DE 11H00 A 13H00 AU ROYAL

  • JOURNÉE UNITAIRE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATIONS

     

    LE 10 OCTOBRE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

     Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s’accumulent pour les agent.e.s de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d’emplois sur les 3 versants de la Fonction publique...

    Ainsi, toutes ces mesures vont impacter fortement et négativement le pouvoir d’achat de plus de 5,4 millions d’agent.e.s public.que.s et fragilisent les services publics rendus aux usagers. C’est inacceptable.

    C’est pour faire entendre ces profonds désaccords que toutes les organisations syndicales de la Fonction publique appellent toutes et tous les agent.e.s à la grève, aux manifestations ou rassemblements (selon des modalités définies par les différents secteurs) pour se mobiliser le mardi 10 octobre prochain, date choisie par le ministre pour la tenue d’un rendez-vous salarial.

     Cette mobilisation s'inscrit dans la continuité de la lutte engagée contre les ordonnances visant à démanteler le Code du travail et à restreindre encore d'avantage les droits déjà bien limités des salariés.

    Ce mouvement qui concerne tout le monde, secteur privé comme secteur public, est loin, très loin d'être terminé : il s'inscrit résolument dans la durée et va encore monter en puissance.

    A GAP :

    RASSEMBLEMENT PUIS MANIFESTATION

    A 10H00 ESPLANADE LYCEE DE VERDUN

    CONFERENCE-DEBAT DE 11H00 A 13H00 AU ROYAL