Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Migrants: J. Reynier écrit au maire

gapMonsieur le Maire,

Non je n'ai pas le monopole du cœur, ni vous ni moi, mais je n'ai pu m'exprimer hier soir tellement j'ai été effaré de votre attitude et de celle de vos collègues, concernant ma question orale sur l'aide que la commune pourrait apporter à ce drame humain, même si je suis d'accord avec vous sur le rôle que devrait jouer l'Etat Français et surtout l'Europe.

Je suis heureux d'avoir pu être le porte parole de ces associations que vous méprisez et des migrants que vous ignorez.  

Je prend acte de votre inhumanité et de celle de vos collègues, nous le ferons savoir par tous les moyens dont nous disposons.

Cordialement,

Joël Reynier

conseiller municipal et communautaire de GAP

Commentaires

  • j"ai lu le dauphine ce jour-là et j'étais tres etonnée du silence de Joel Reynier. Je n'ai pas compris pourquoi les socialistes sont partis et salue l'attitude de Mme DAVID Isabelle. Je suis d'accord avec les termes de la lettre de M. Joel Reynier je l'aurais bien ecrite aussi avec nos amis de Tous capable et Ensemble . merci M.Reynier

  • à lire absolument les titres de solimar MAROC05 preparés par Marie_jo fressard qui englobe aussi le probleme des migrants dans les hautes(Alpes, notamment dans la vallée de NEVACHE. à lire absolument le journal POLITIS du 8 au 14 fevrier dont le titre &vocateur "les nouveaux justes" Ils bravent les lois anti-migrants" onze pages sur l'aide apporté en France parses habitants les plus humbles et deux pages sur BRIANCON, en premiere ligne. de quoi vous remonterle moral et de la fierté ! pf

Écrire un commentaire

Optionnel