Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conseil municipal de Gap - Page 4

  • UNE DECISION GRAVE de CONSEQUENCES !

     

    Le vendredi 7 avril, le Président du CCAS de la ville de Gap a fait voter aux administrateurs une délibération  concernant la création d'un forfait linge au kg pour les résidents de l'EHPAD.

    Auparavant, le linge était compris dans la prestation.

    Désormais la prestation linge est externalisée et payée par chaque utilisateur.

     « Décision :

    Il est proposé :

    Article 1er : d'externaliser la prestation de nettoyage du linge des résidents.

    Article 2 : de fixer le prix de la prestation pour les résidents qui souhaitent utiliser ce service, comme suit :

    Lavage, séchage, défroissage, tri par résident, pliage, filmage par résident et transport :

    2,82 € TTC par kg.

    Avec repassage : 4,2 € TTC par kg

    Article 3 : que la prestation prenne effet dès la validation du budget hébergement par le Conseil Départemental, c'est-à-dire dès l'obtention du prix de journée. »

    Les familles vont devoir supporter en plus des tarifs d’hébergement déjà très élevés le lavage du linge du résident.

    Cette décision est totalement à l’opposé de la volonté de maîtriser les tarifs d’hébergement dans les EHPAD.

    Elle pénalisera une fois de plus les familles les plus modestes.

    Gap le 9 avril 2017

    Joël REYNIER

    Conseiller municipal du groupe « Tous Capables » G.A.U.C.H.E.

     

     

  • Conseil municipal de Gap du 10 mars - intervention de Joël Reynier

    Conseil municipal de Gap séance du 10 mars 2017-Budget prévisionnel 2017

    Comme toutes les année, les documents que vous nous présentez sont peu lisibles pour des conseillers municipaux qui n’ont pas à leur disposition les techniciens de la ville. Comme toutes les années les tableaux que vous nous avez remis mentionnent le BP voté en 2016 et le projet de BP 2017 sans avoir le réalisé 2016 même provisoire. Nous pourrions ainsi comparer la gestion 2016 avec le projet 2017. Vous en conviendrez une telle présentation n’est pas de nature à faciliter notre travail de conseiller municipal. Section fonctionnement : Les années se suivent et se ressemblent, vous continuer de demander au personnel de « faire plus avec moins ». C’est ainsi que les Charges de personnel baissent d’environ 2% alors que le ratio dépenses de personnel/dépenses réelle de fonctionnement est 51,97 % pour Gap est de 57,70 pour les villes de la même strate. Cette politique d’austérité dure depuis plusieurs années alors que la population et les besoins de services publics ne cessent d’augmenter. Il ne faut pas s’étonner de voir de plus en plus d’agents de toutes catégories en grande souffrance. Les charges à caractère général baissent de plus de 11%, pourquoi ? Il est également à noter une baisse significative des autres charges de gestion courante, des charges financières et des charges exceptionnelles, pourquoi ? Les dotations et participations sont en chute libre d’environ 10%, je pense qu’il s’agit du désengagement de l’état (qui par ailleurs n'est pas aussi important que vous nous l'aviez annoncé). Les produits financiers augmentent de 183 %, s’agit-il des placements que vous avez réalisés ? Section investissement : Les dépenses d’équipement augmentent de 36%. Vous nous avez remis l’état des principaux investissements prévus en 2017. L’augmentation des dépenses s’explique par des travaux importants comme le Bd Charles De Gaulle, la Placette, la cuisine centrale ou le campus des 3 fontaines. Toutefois nous déplorons que l’enveloppe consacrée à la réfection trottoirs et voirie soit toujours autour de 450 000 € alors que les besoins ne cessent d’augmenter et que la voirie et les trottoirs se dégradent. Quand à l’étude pour le plan d’eau nous avons vraiment du mal à comprendre votre entêtement à vouloir réaliser un plan d’eau qui va fonctionner 2 mois dans l’année avec des charges de fonctionnement qui seront très importantes et des problème d’alimentation d’eau qui ne sont toujours pas résolus à ma connaissance Vous avez prévu 1 032 211€ d’acquisition foncière, de quoi s’agit-il ? Notre participation aux travaux de la première tranche de la rocade n’est pas mentionnée ainsi que l’achat des caméras de surveillance. Enfin les travaux d’accessibilité voirie et bâtiments que vous avez prévu vous permettront-ils de respecter l’agendas programmé d’accessibilité qui avait été voté par notre assemblée ? Pour ce qui est du détail des dépenses de la section de fonctionnement, nous avons noté que le versement aux organismes de formation baisse de 12 000 €, les frais de nettoyage baissent de 55 000€, l’enveloppe prévue pour la formation des élus passent 2500 à 2000 €,il faut que les élus ne se forment pas...... Pouvons nous avoir des explications pour ces chapitres ?

    Gap le 10 mars 2017

  • Le Conseil d’Administration du CCAS se réunira le 17 février 2017 prochain : deux des délibération nous interpellent.

    - Le débat d'orientation budgétaire pour 2017 :

    Il est constaté depuis 2012 une baisse de fréquentation et d'activités de certains services (comme les centres de loisirs, l'épicerie sociale et le portage des repas à domicile) ce qui entraîne une baisse significative de la participation des usagers (épicerie sociale -19%, portage des repas - 15%, crèche familiale -13%). Malgré une très légère remontée en 2016 nous nous demandons si ceci n'est pas en rapport avec la diminution de la subvention de la ville de Gap au CCAS (de 4,4 Millions d'€ en 2010 à moins de 3 millions d'€ en 2016) et avec des dépenses de personnel qui passent de 5,8 Millions d'€ en 2014 à 5,2 Millions d'€ en 2016 ? La baisse de qualité du service public rendu n'entraîne-t-elle pas un départ des usagers vers des services privés ? Le coût des services n'est-il pas trop élevé pour les personnes ayant de très faibles revenus ?

    Par exemple l'épicerie solidaire qui avait 735 usagers en 2013 n'en a plus que 594 en 2016, alors que la précarité a augmenté.

    Face à cette situation alarmante nous espérions que le président du CCAS et de sa majorité analyseraient les causes de ce recul et nous proposeraient des solutions innovantes.

    Mais NON, alors que tous les indicateurs démontrent que la situation des familles en difficultés s'aggrave, il est proposé de poursuivre la même politique..

    - Le rapport sur l'égalité hommes femmes : au delà de l’état des lieux, il doit également comporter «un bilan des actions menées et des ressources mobilisées en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et il décrit les orientations pluriannuelles » ce que nous avons cherché en vain !

    Gap le 12 février 2017

     

    Joel Reynier conseil municipal et communautaire « tous Capables Gauches,,,, »

     

  • Prochaine séance du conseil municipal de Gap et la préparation

    Bonjour,
     
    la prochaine séance du conseil municipal de Gap est fixée le vendredi 27 janvier à 18h15.
     
    Afin de la préparer nous vous invitons à la réunion qui se tiendra le MARDI 24 JANVIER à partir de 18h hôtel de Verdun boulevard de la Libération à GAP.
     
    Nous comptons sur votre participation.
     
    Joël REYNIER