Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communauté d'agglomération du gapençais

  • Communauté d'agglomération Gap - Tallard - Durance

    25587836_2114561815224215_3171522756766298768_o.jpgPROCÈS-VERBAL du CONSEIL COMMUNAUTAIRE
    du 20 septembre 2018

  • Lire le PV de la réunion du conseil communautaire du 8 février 2018

    507lhhgf.jpgConseil communautaire: PV séance du 08-02-2018

  • Question orale conseil communautaire du 8 février 2018

    À travers cette déclaration nous affirmons notre attachement au transport ferroviaire sur l'ensemble du territoire Haut-Alpin qui est un moyen de transport écologique, attractif et adapté aux conditions climatiques et géographique.
    Il facilite également le déplacement des personnes à mobilité réduite et le déplacement multimodal (en particulier avec un vélo). Nous rappelons que le département des HA est un territoire de montagne soumis aux intempéries que sont la neige, le verglas le vent...et desservi par une seule route nationale à deux voies sur la majeure partie de son tracé. Le train est ainsi non pas un surplus, mais une nécessité vitale pour tous.
    Alors que 20 millions d’euros viennent d’être investis, à l'automne 2017, pour la modernisation de la voie ferrée entre Mont-Dauphin et Briançon dans le cadre du Contrat de Plan État - Région, le Conseil Régional Provence Alpes Côte-d'Azur a décidé, à la réouverture de la ligne après les travaux, de supprimer cinq trains quotidiens entre Gap et Briançon et de les remplacer par des cars dont la circulation n’est pas adaptée aux réalités de notre département de montagne où le rail s’avère plus rapide, plus confortable, moins polluant et moins accidentogène que la route particulièrement en période hivernale.
    Pour ces raisons, nous demandons à l'assemblée régionale Provence Alpes Cote d'Azur de renoncer au remplacement des trains par des cars sur le trajet entre GAP et BRIANÇON.
    Nous demandons que notre conseil communautaire délibère en ce sens....



    > Joël Reynier,conseiller municipal et communautaire de GAP