Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections départementales - Page 7

  • Le département des Hautes Alpes: mauvais élève !

    bandeauHaut_logo_gauche.pngSur 101 départements, le département des hautes Alpes est classé 74 ème.

    Sa note moyenne est 4,6/10.

    Il est le deuxième département le plus endetté par habitant après la Corrèze.

    Il n'y a pas de quoi pavoiser.

    Il y a tout lieu au contraire de s'inquiéter sur l'évolution des impôts locaux, alors que l'on obtient une note de 1/10 avec un montant de 400 € par habitant.

     

    Suivre le lien: https://www.decomptes-publics.fr/actualites/le-point/classement-des-departements

  • Le libéralisme devient local avec François Hollande

    logo.jpgLa "réforme territoriale" de l'équipe Valls-Hollande, ce sont deux projets de loi: l'un bouleversant l'organisation territoriale; l'autre redistribuant les compétences entre chaque niveau de collectivité (Notr)

    Lire la suite

  • Le département des Hautes Alpes est surendetté

    Département des Hautes Alpes : 136 971 habitants en 2013

     

    Quelques chiffres …bandeauHaut_logo_gauche.png

     

    Charges financières : 29 € par habitant en 2008 (moyenne de la strate 24 €)

                                       37 € par habitant en 2013 (moyenne de la strate 23 €)

    Encours des dettes bancaires : 115 millions d’euros en 2008 soit 946 € par habitant (585 € par habitant moyenne de la strate)

                                                     186 millions d’euros en 2013 soit 1358 € par habitant (653 € par habitant moyenne de la strate)

     

    Annuité des dettes bancaires : 9,4 millions d’euros en 2008 soit 77 € par habitant (88 € par habitant moyenne de la strate)

                                                     16,6 millions en 2013 soit 121 € par habitant (77 € par habitant moyenne de la strate)

     

    Ces chiffres sont issus du site http://www.collectivites-locales.gouv.fr/

    Ils sont sans appel et annoncent des lendemains difficiles pour les hauts alpins.

    Certes il y a eu des transfères de charges, mais on constate que pour les départements comparables au notre, l’endettement a été maîtrisé.

    (photo-fabrice-anterion).jpgCette situation doit être dénoncée à l’occasion de la campagne électorale.

     

    Gap le 12 février 2015

    JC Eyraud