Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections départementales

  • Election départementale partielle GAP 1: la gauche coopérative

    Affiche GAP 1 Janvier 16.jpgLes 4 candidats de la liste Gauche coopérative pour les élections de GAP-1 étaient samedi 16 janvier, du matin au soir, du marché en passant par les rues du centre-ville dans l'après-midi, à la rencontre des habitants du canton. Le soir, c'est à la Mutualité, dans une ambiance joyeuse et politiquement déterminée, qu'Erik BONNAUD, Madeleine POGGIONOVO, Sophie COLLEY et Bernard DERBEZ, ont répondu aux questions des citoyens venus, malgré le froid, partager leurs idées, leurs craintes mais, également, leurs espérances, autour d'un buffet convivial. L'économie sociale et solidaire et les baisses annoncées de dotations et de soutien social par le conseil départemental, furent au cœur des discussions et des interrogations. Les candidats ont rappelés que ces restrictions budgétaires étaient moins dues à la fatalité qu'à des choix politiques participant à la déstructuration de notre modèle social voulus et aussi bien par la droite que par le gouvernement. Les candidats ont réaffirmé leur volonté de défendre un projet de "tourisme 4 saisons" vertueux, réaliste et créateur d'emplois, plus adapté aux dérèglements climatiques que de vouloir faire artificiellement ce que l'homme a contribué si naturellement à défaire par des choix délirants et polluants. La sous exploitation du lac de Serre-Ponçon en matière d'activités nautiques "propres" ainsi que le manque d'audace politique pour faire des Hautes-Alpes un département phare en matière de sports verts et de découverte ont été discutés. Le potentiel énorme du développement dans le domaines des énergies renouvelables a été évoqué également. Loin des divisions et des postures politiciennes, cette coopérative de mouvements et partis issus de la gauche sociale, écologiste et citoyenne, et unique dans le champ politique actuel en France, démontre que là où il y a la bonne volonté des hommes et des femmes différents, il y a un chemin, une ligne de partage, ouverts à la transformation de la société plutôt qu'une voie sans issue, une impasse, dans laquelle la politique actuelle veut nous obliger à aller. Tout cette semaine sera consacrée à des rencontres avec les citoyens du canton.

  • Samedi 16 janvier-Élections Gap 1- Mobilisation de la Gauche coopérative

    Vote_Premier_Tour.JPGCOMMUNIQUÉ

    La Gauche coopérative sociale, écologiste et citoyenne, fait de samedi 16 janvier dans Gap, une journée d'action et de mobilisation. Nos candidats, citoyens, seront présents sur le marché du centre-ville et également, toute la journée iront à la rencontre des gens dans toutes les rues du canton de Gap 1.

    Le soir, c'est à la Mutualité (impasse Montjoie à Gap), à partir de 19H00 que nous nous réunirons avec les candidats et des soutiens de notre liste pour une rencontre publique autour d'un buffet.

    Tous les thèmes des enjeux départementaux et locaux seront abordés: réduction des aides sociales aux personnes et des subventions aux associations, fermeture des antennes "région", des guichets de la gare de Laragne et, au delà, des abandons de services publics sur tout notre notre territoire. Nous apporterons nos solutions, nos alternatives, nos idées pour ne pas se résigner à la régression de tous au profit de quelques-uns.

    Nous redirons avec force notre ferme conviction qu'une autre politique que celle du "on ne peut pas faire autrement" est possible. Nous rappellerons, également, que la démocratie engage des dépenses d'énergie et d'argent du contribuable et que celles-ci ne sont pas faites pour améliorer le confort des élus ni pour engraisser le mépris social des uns, ni le défouloir de haine des autres.

    Nous réaffirmerons que l'écologie n'est ni un hochet électoral, ni un gadget de posture, mais une question majeure et urgente qui doit être au cœur de toute politique économique et sociale. Nous le répéterons, encore et encore, que nous devons, aux générations futures, de ne pas leur laisser un environnement irrévocablement détruit et, haut et clair, nous proclamerons qu'après nous ce n'est pas lé déluge, qu'après nous, nos enfants ne doivent être punis ni de nos excès, de nos crises ou de nos résignations.

    Chaque voix compte ici et ailleurs, quelle que soit la taille ou la forme de l'élection, il n'y a pas de "petite" démocratie. Chaque action qu'un élu local met en place engage tous les citoyens dans leur vie concrète. Cette action nous engage de la politique de la petite enfance, par l'école, l'emploi, le bien être de nos aînés comme la qualité du vivre ensemble.

    La Gauche sociale, écologiste et citoyenne est ouverte à toutes les bonnes volontés individuelles, associatives comme syndicales . Si pour certains l'union fait la force, pour nous l'union, dans le respect des différences, fait le partage des richesses humaines pour construire une société coopérative pour tous et non destructive pour le privilège de quelques-uns.

    Nous invitons tous les citoyens, les journalistes et les bonnes volontés à nous rejoindre samedi 16 janvier dans les rues, sur le marché et, à partir de 19h00, à la salle de la Mutualité (impasse Montjoie)

     Gap le 13 janvier 2016

  • Election départementale partielle GAP 1: les médias en parlent !

    Erik Bonnaud Madeleine Poggionovo (6)

    Photo JC Sarrazin

     

    LIRE l'article du DL du 7 janvier 2016

    Lire l'article de L'e-média 05

    http://www.lemedia05.com/2016/31130/election-de-gap-1-la-gauche-cooperative-estime-ne-pas-jouer-le-jeu-de-la-division/

    Lire le reportage d'Alpes 1

    http://alpesdusud.alpes1.com/infos/infos-locales?view=info&id_news=37479