Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqué d'Ensemble 05 – Pour Une Alternative Citoyenne à Gauche

Le 8 décembre l'intersyndicale CFDT/CGT/FO de l'hôpital de Gap (CHICAS) organise une journée d'action pour dénoncer la suppression de 13 postes. C'est la suite d'un plan d'austérité en quatre ans. L'intersyndicale veut attirer notre attention sur la dégradation des conditions de travail du personnel hospitalier. Dans les services en journée, il y a aura une infirmière et une aide soignante en moins soit une réduction d'un tiers du personnel soignant car aujourd'hui il y a trois binômes en fonction. Les réserves en personnel en cas de besoin urgent ou d'arrêt maladie ne vont pratiquement plus exister! Les hôpitaux de France prennent ainsi le "virage ambulatoire" avec violence pour le personnel hospitalier mais aussi pour les patients les plus fragiles. La volonté politique de considérer les hôpitaux principalement d'un point de vue économique risque d'aboutir à des drames. Nous ne pouvons pas accepter une telle évolution. Nous soutenons l'appel à la mobilisation des syndicats et appelons la population à venir soutenir le personnel vendredi entre midi et treize heures. Croire que l'hôpital est seulement un coût fait oublier que la santé n'a pas de prix.

Ensemble! 05-Pour une Alternative citoyenne à Gauche

Commentaires

  • la aussi j'approuve. ils ont ont trouvé peut-etre la solution avec l'hopital à domicile qui travaille à l'aide d'infirmieres libérales ! tout est fourni par l'hopital ! en tout cas le service de soins palliatifs ne manque pas de soignnants .. faut-il s'en plaindre ? mais c'est un peu dommage pour les autres services . et les urgences soignent les migrantssans papier ! pf

Écrire un commentaire

Optionnel