Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections - Page 3

  • L'invité d'Au Bout de l'Actu : "l'enclavement n'est pas forcément un inconvénient", P. Villard et K. Briançon

    870x489_fullsizerender9.jpghttp://alpesdusud.alpes1.com/son/podcast/57626/l-invite-d-au-bout-de-l-actu-l-enclavement-n-est-pas-forcement-un-inconvenient-p-villard-et-k-briancon

  • Elections législatives dans la 1er circonscription des HA

    Bonjour à tous,

    J'ai le plaisir de vous annoncer que la Convergence citoyenne 05, m'a confié la responsabilité de porter la candidature de cet ambitieux rassemblement sur la première circonscription des Hautes-Alpes avec Karine Briançon. Cette union citoyenne, sociale, écologique, pacifiste, démocratique est également soutenue par le PCF, Ensemble, EELV, la France insoumise,...
    Notre candidature porte la colère d'un département et d'un pays en grave crise sociale et démocratique, et la volonté de transformer cette colère en espoir pour construire un autre monde depuis nos villages jusqu'à la planète entière.
    Nous sommes porteurs de fortes valeurs humaines.
    Nous serons porteurs à l'Assemblée nationale de l'énergie de la ruralité. Les ateliers législatifs que nous lançons aboutiront à des propositions de loi que le député des Hautes-Alpes portera au Parlement.
    Les Hautes-Alpes sont utiles à la France !
    Nous défendrons également la Culture de la Paix comme moyen de sortir le monde des périls qui le guettent, une conception de la sécurité qui s'appuie sur la satisfaction des besoins et des urgences sociales, aux antipodes des politiques sécuritaires qui entretiennent les conflits au lieu de les prévenir.
    Nous vous donnons rendez-vous le samedi 4 mars, place de la République à Gap pour le lancement de la Campagne.

    Pierre Villard

    L’image contient peut-être : 14 personnes, personnes souriantes, personnes debout
  • Election départementale partielle GAP 1: la gauche coopérative

    Affiche GAP 1 Janvier 16.jpgLes 4 candidats de la liste Gauche coopérative pour les élections de GAP-1 étaient samedi 16 janvier, du matin au soir, du marché en passant par les rues du centre-ville dans l'après-midi, à la rencontre des habitants du canton. Le soir, c'est à la Mutualité, dans une ambiance joyeuse et politiquement déterminée, qu'Erik BONNAUD, Madeleine POGGIONOVO, Sophie COLLEY et Bernard DERBEZ, ont répondu aux questions des citoyens venus, malgré le froid, partager leurs idées, leurs craintes mais, également, leurs espérances, autour d'un buffet convivial. L'économie sociale et solidaire et les baisses annoncées de dotations et de soutien social par le conseil départemental, furent au cœur des discussions et des interrogations. Les candidats ont rappelés que ces restrictions budgétaires étaient moins dues à la fatalité qu'à des choix politiques participant à la déstructuration de notre modèle social voulus et aussi bien par la droite que par le gouvernement. Les candidats ont réaffirmé leur volonté de défendre un projet de "tourisme 4 saisons" vertueux, réaliste et créateur d'emplois, plus adapté aux dérèglements climatiques que de vouloir faire artificiellement ce que l'homme a contribué si naturellement à défaire par des choix délirants et polluants. La sous exploitation du lac de Serre-Ponçon en matière d'activités nautiques "propres" ainsi que le manque d'audace politique pour faire des Hautes-Alpes un département phare en matière de sports verts et de découverte ont été discutés. Le potentiel énorme du développement dans le domaines des énergies renouvelables a été évoqué également. Loin des divisions et des postures politiciennes, cette coopérative de mouvements et partis issus de la gauche sociale, écologiste et citoyenne, et unique dans le champ politique actuel en France, démontre que là où il y a la bonne volonté des hommes et des femmes différents, il y a un chemin, une ligne de partage, ouverts à la transformation de la société plutôt qu'une voie sans issue, une impasse, dans laquelle la politique actuelle veut nous obliger à aller. Tout cette semaine sera consacrée à des rencontres avec les citoyens du canton.